— Bio & Contact

PMD01_Daudiffret.jpg
Bio

Né et (bien) élevé dans le plein air breton, je chipe très jeune le caméscope familial pour filmer ce qui m'entoure. À douze ans, mes week-ends se répartissent entre les coulisses de la compagnie de théâtre amateur de ma mère, où je me passionne pour la direction d’acteur, et les tournages improvisés avec mes amis, où je mets tout ça en pratique. Le dimanche, mon père nous emmène au cinéma.

 

Grandissant caméra au poing, je bricole sur mon temps libre de nombreux films pour m'essayer à différents genres et trouver le mien. Je grave ensuite ces courts-métrages sur DVD pour les envoyer en festivals. Si les réponses restent rares, certains films voyagent malgré tout de Clermont-Ferrand à Téhéran, en passant par le festival du film de l’Ouest.

 

Un bac littéraire option ciné en poche, je me lance dans des études de cinéma à l'université, puis en Master Pro Scénario, Réalisation, Production à la Sorbonne. À l'occasion d'un service civique, je découvre que partager ma passion, c’est aussi une passion ! Depuis, j’anime occasionnellement des ateliers pratiques d'initiation au cinéma pour jeunes publics.

 

J’aime m’investir dans différentes associations dont je partage les idées, notamment au sein du collège court-métrage de la Société des Réalisateurs de Films, à l’ARBRE, ou encore au sein du collectif des cinéastes pour les sans-papiers. Ce dernier engagement me bouleverse et devient en 2018 le sujet de mon premier court-métrage produit, Jeter l’ancre un seul jour. Le film connaît par la suite plus de cent-vingt sélections en festivals internationaux.

 

Après Garfield Coquillage, qui commence actuellement sa carrière en festivals, je participe à diverses résidences d'écriture pour y développer mes prochains projets (Groupe Ouest, Moulin d'Andé, Émergence Séries) et je continue de réaliser autant que je peux : des films, des clips et des publicités. Un premier long-métrage est sur le feu, d'autres courts en préparation et toujours plein d'idées dans les tiroirs. On dit que j'ai « la caméra qui gratte », j’espère que ça ne se guérit pas !

Agent

Simon Rey / Film Talents

simon@filmtalents.com

Contact

Votre message a bien été envoyé !